Intelligence artificielle

Alors qu’en matière d’intelligence artificielle, les députés européens défendent la nécessité de légiférer afin d’établir des règles de droit et une charte déontologique, nous nous réjouissons des 15 propositions du rapport de l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques).

Dans le prolongement de ces recommandations, ce rapport propose de pacifier le débat en écartant « les visions catastrophismes sans fondement » pour introduire rigueur, transparence et maîtrise dans les nouvelles technologies, en faisant la lumière sur les risques, les enjeux et les opportunités.

Je vous laisse découvrir toutes les informations relatives à ce rapport (adopté à l’unanimité, sur la saisine de la commission des Affaires économiques du Sénat) intitulé « Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée » dont les rapporteurs sont  M. Claude de GANAY, député du Loiret et  Mme Dominique GILLOT, sénatrice du Val d’Oise.

Publié le 31 mars 2017 par Thibault du Manoir de Juaye, avocat à la Cour, spécialisé en intelligence économique et en droit de la sécurité privée.

Pour me contacter :
Courriel : juaye@france-lex.com
.
Téléphone au 01 40 06 92 00 (8h-20h en semaine – 8h-13h le samedi).

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *